Du yoga traditionnel à nos jours

Aspects du yoga traditionnel à nos jours

Le yoga est une discipline née en Inde il y a plusieurs milliers d'années. Cette discipline est encore, de nos jours, très pratiquée dans ce pays, et vise à  l'intégration, l'union, l'équilibre des différents aspects de la personne (physique, intellectuel, émotionnel, spirituel).

Il existe différentes formes de yoga, comme

  • le jnana yoga (yoga de la connaissance),
  • le karma yoga (yoga de l'action désintéressée),
  • le raja yoga (yoga « royal »  le hatha yoga en fait parti).

Le hatha -Yoga est le yoga de l'union des contraires.

« Ha » renvoie au « soleil », au pôle « positif », au « masculin », tandis que «tha» évoque le côté « lunaire », le pôle « négatif », le « féminin », la "terre".

Le yoga nous permet d’acquérir l'équilibre nécessaire à notre santé.  Il utilise les différentes énergies qui sont en nous pour les harmoniser, les unifier à l'infini. 

 

Il est nécessaire d'aborder cette pratique physique sans forcer : la compétition n'a pas lieu d'être.

Etre en accord avec ses possibilités, c'est être attentif à chaque sensation, être précis et juste dans son geste.

 

Un asana c'est « être fermement établi dans un espace heureux ». Cet état ne peut se construire que grâce à des points de fermeté mais aussi dans le relâchement des tensions inutiles (musculaires, respiratoires, mentales). C'est un équilibre (maître mot du yoga) entre l'effort et la détente, le faire et le lâcher-prise, la vigilance et le détachement.

La pratique du yoga, c'est aussi la concentration qui accompagne le travail physique. C'est donc redécouvrir le plaisir d'être totalement dans ce que l'on fait, en se détournant de notre vagabondage mental. On peut alors être dans l'instant présent, ici et maintenant.

Le souffle a une grande importance dans la pratique du hatha yoga. Il doit être conscient, approfondi, ralenti, affiné, afin de s'harmoniser avec le mouvement. De la même manière que la colère ou la peur accélèrent le rythme cardiaque et respiratoire, une respiration calme et consciente peut apaiser le mental, le canaliser.

Le contrôle et l'apaisement du mental sont aussi essentiels que les bienfaits purement physiques de la pratique (assouplissement, accélération de la circulation, massage des organes internes, détoxication, relâchement des tensions …).

La relaxation et les exercices d'intériorisation permettent d'abandonner son corps, de lâcher prise, d'éliminer les crispations et de trouver la sérénité dans le silence intérieur.

 

  "J'ai eu surtout à coeur de montrer que l'homme porte en lui un univers et de faire comprendre le sens sacré du yoga à travers la pratique de positions corporelles réalisées avec une certaine douceur, selon les possibilités de chacun."

 Shri MAHESH, Yoga et symbolisme

Pratiquer est ce qui compte avant tout :

 «Vous pouvez m’écouter attentivement pendant des heures chaque jour, mais à moins de pratiquer, vous n’avancerez pas d’un pouce. Certaines choses ne peuvent se comprendre sans en avoir fait l’expérience ; il nous faut les voir et les sentir par nous-mêmes» (Vivekânanda).

 

Impossible d'expliquer ce qu'est le yoga, le yoga se vit. Pour le comprendre il est indispensable d'en faire  sa propre expérience. La pratique quotidienne nous enseigne à apprécier chaque instant comme s'il s'agissait du meilleur instant à vivre peu importe les circonstances. A travers l'attention que l'on porte dans chaque posture même les plus anodines se construit notre destinée. Et avec le temps et la pratique constante, nous participons consciemment aux changements subtils nous menant vers l'éveil.

 Ainsi progressivement la pratique, quels que soient notre âge, notre condition physique, notre souplesse de corps ou d'esprit nous mène à l'harmonisation de notre être. Aucun équipement particulier n'est nécessaire, seul  le désir ferme de mener une vie plus saine et équilibrée.
En tonifiant et en relaxant le corps régulièrement, en apaisant le mental, nous ressentirons une paix intérieure qui est notre véritable nature.

 

« Chacun suit sa voie et suit son chemin. Personne ne peut apporter le bonheur, on ne peut le trouver qu’en soi-même. Le but du yoga n’est pas d’imposer à l’autre une voie, mais de donner des idées pour que la personne cherche par ses propres moyens. » Sri Mahesh